Ne vous laissez pas surprendre par le froid; préparez votre Takeuchi pour l’hiver!

octobre 20, 2020

Liste de contrôle pour remiser une machine pendant l’hiver

L'hiver approche. Que vous ayez l’intention d’utiliser votre équipement ou de l’entreposer pour la saison, il est essentiel de bien préparer vos machines.

La meilleure façon de s'assurer que la machine puisse bien fonctionner après avoir été remisée est d’établir une liste de contrôle.

Pour commencer, vous devez remiser les machines dans un lieu sec et exempt de poussière pour toute la période d’inactivité. Vous pouvez ainsi éviter que la poussière et l'humidité s'installent dans les composants et les connexions électriques importants. Une autre option est de remiser la machine sur des planches en bois et de la couvrir d’une bâche imperméable.

Il est également sage de ne pas exposer l'équipement à la lumière directe du soleil. Des changements constants de température vont provoquer de la condensation sur les pièces métalliques, qui peuvent ensuite geler et endommager les composants internes.

Vous n'avez pas le temps de faire une liste de vérification? Nous avons simplifié votre tâche :

Télécharger la liste de vérification
 

Utilisation de votre équipement à des températures sous zéro

De nombreux opérateurs tirent profit de leur équipement en l’utilisant à l’année. Pour que votre investissement soit rentable au cours des mois les plus froids, il est important de prendre les mesures d'entretien de base suivantes :
Utiliser les bons liquides
Dans les régions froides, où la température est proche ou inférieure au point de congélation, la première étape consiste à vous assurer que l'huile moteur, le liquide de refroidissement et le carburant diesel de la machine soient adaptés à un fonctionnement par temps froid.
L'huile du moteur doit avoir la bonne viscosité pour la température ambiante prévue comme il est décrit dans le guide d'entretien de la machine. Le mélange de liquide de refroidissement du moteur doit également être vérifié afin de vous assurer qu’il soit adéquat. En outre, l’utilisation d’un carburant diesel à teneur élevée ou d’un mélange d'hiver peut prévenir le gel du carburant en cas de froid extrême.
Éviter la congélation des conduites de carburant
Dans tous les climats, l'opérateur doit vidanger quotidiennement l'eau de l’épurateur de carburant/eau pour éviter d'endommager le circuit de carburant à haute pression et le moteur. Toutefois, il est encore plus essentiel de le faire au cours de l'hiver.
Pendant les mois froids, l'excès d'eau dans le carburant peut geler dans les conduites. Cet excès d’eau peut entraîner le calage du moteur ou un manque de carburant. Si la situation perdure, vous risquez d’endommager le circuit du carburant, dont la réparation peut être coûteuse. Une fois par mois, nous vous recommandons de vidanger l'eau du réservoir de carburant.
Vérifier le système hydraulique
Après avoir protégé le moteur, la prochaine étape consiste à vous assurer que l'entretien du système hydraulique est à jour. Que cet entretien arrive à échéance ou non, il est de bonne pratique d'inspecter régulièrement l'huile hydraulique. Pourquoi? Parce que l'état de l'huile hydraulique est tout aussi important que son niveau.
Si l'huile est foncée et semble brûlée, ou si elle est d’une couleur inhabituelle, elle doit être remplacée. Avec le vieillissement de l’huile et son exposition à des températures élevées, sa viscosité diminue. Cela entraîne une protection moins efficace des plus importants composants hydrauliques. Vidangez l'huile immédiatement si elle semble « laiteuse », ce qui est un signe de présence d’eau dans l'huile. Cela peut causer de graves dommages au circuit hydraulique.

Voici les erreurs les plus courantes

En plus de suivre les instructions ci-dessus, les opérateurs qui utilisent leur équipement tout au long de l'hiver peuvent réduire les temps d'inactivité coûteux en évitant ces erreurs courantes :
Train de roulement
Les matériaux qui sont laissés dans le train de roulement entre les rouleaux, les rails de support et les chenilles peuvent geler pendant la nuit, empêchant ainsi les rouleaux et les divers composants de bien tourner lorsque l’opérateur utilisera la machine le lendemain matin. Des parties du rouleau peuvent également être aplaties.

Faites ceci : Nettoyez le train de roulement après chaque utilisation.
 
Stationnement la nuit
Avec des températures de gel du jour au lendemain, les chenilles peuvent geler au sol. Des débris peuvent également bloquer les tiges des vérins, ce qui peut endommager les joints racleurs des vérins.

Faites ceci : Stationnez la machine sur une zone sèche et nettoyez toute la partie exposée des tiges de vérin.
À plein régime au démarrage
Si vous augmentez le régime du moteur trop rapidement par temps froids, vous pouvez endommager le moteur. Cela est dû à l'absence de pression d'huile de certains éléments comme le turbocompresseur. La machine doit tourner au ralenti au démarrage de sorte que l'huile puisse circuler et arriver à la température de fonctionnement adéquate.

Faites ceci : Laissez le moteur tourner au ralenti pendant cinq minutes environ, puis augmentez graduellement les tr/min. Faites fonctionner également graduellement les composants hydrauliques.
 
Éther ou liquide de démarrage
N'utilisez jamais d'éther ou de liquide de démarrage. Si un opérateur pense qu’un fluide de démarrage est nécessaire, quelque chose ne fonctionne pas bien avec le moteur ou le chauffe-bloc n’a pas été utilisé. Ce liquide provoque une augmentation rapide de la compression et peut faire fissurer le piston ou le faire fondre, parmi d'autres défaillances. Un chauffe-bloc va conserver le liquide de refroidissement chaud et facilitera le démarrage du moteur le lendemain matin.

Faites ceci : Faites installer un chauffe-bloc et branchez le dispositif durant la nuit. Des bougies de préchauffage ou un élément chauffant sont également d'excellentes alternatives à utiliser tout au long de l'hiver (si vous en avez).
 
Couvrir le radiateur
Il est pratique courante de couvrir le radiateur d’une couche isolante pour maintenir le moteur au chaud en hiver. En dépit de la température ambiante en dessous du point de congélation, un moteur peut encore surchauffer si le système de refroidissement est compromis.

Faites ceci : Nettoyez le radiateur des débris et assurez-vous qu'il a un débit d'air adéquat.
Signes avertisseurs
Il est essentiel de prêter attention aux signes avertisseurs. Recherchez des signes comme des bruits bizarres du circuit hydraulique, le voyant d’anomalie du moteur ou des avertissements de température hydraulique élevée ou toutes autres alarmes visuelles ou sonores.

Faites ceci : Soyez vigilant et arrêtez de travailler pour évaluer la situation.