Projet « Heavy Duty » La Prochaine Génération

septembre 1, 2017

« Que veux-tu faire quand tu seras grand ? » – voilà une question qui a irrité des générations d’adolescents. Après tout, comment voulez-vous savoir ce que vous allez faire quand vous ne savez même pas quels sont vos choix, et si vous seriez en mesure de les apprécier ? Rien de tel que l’expérience pour trouver la réponse. Surtout dans les domaines de la construction et du maniement d’équipement lourd. C’est là qu’un programme comme le Projet « Heavy Duty » entre en jeu.

Qu’est-ce que le Projet « Heavy Duty » ?

Le Projet « Heavy Duty » est une activité annuelle organisée par le College of the Rockies et WorkSafe BC, qui a lieu à Elkford, en Colombie-Britannique. L’activité initie des étudiants du district scolaire 5 au travail d’un opérateur d’équipement lourd et comprend des démonstrations d’équipement, des leçons de sécurité ainsi qu’un aperçu complet du processus de demande d’inscription et de la formation nécessaire pour obtenir un tel emploi.

L’activité de cette année a attiré 24 étudiants et leurs parents, ainsi que des enseignants et des opérateurs d’équipement expérimentés. Les employés d’Équipement SMS Catherine Reed et Art Hine ont pris part à cette activité à titre d’instructeurs. Catherine, qui avait déjà participé à des activités du Projet « Heavy Duty », était particulièrement ravie des conditions météo. « J’ai dû assister à ces activités sous la pluie par le passé, dit-elle, alors c’était vraiment chouette pour les étudiants et les visiteurs de pouvoir profiter du beau temps lors de cette magnifique journée ensoleillée ! »

La sécurité avant tout

La sécurité était le point central de l’activité. Art Hine a commencé la journée par une franche conversation avec les étudiants sur l’importance de respecter la puissance de l’équipement. Il s’est assuré qu’ils aient bien compris que ces machines, aussi « cool » soient-elles, ne doivent pas être manipulées comme des jouets. Il leur a expliqué que ce sont des machines sérieuses conçues pour effectuer un travail sérieux, et que leur utilisation inappropriée peut causer de graves dommages et blessures.

Après cette présentation, la journée a été répartie de 12 stations, chacune mettant en vedette une pièce d’équipement, dont les étudiants ont fait le tour. Il y avait entre autres un monte-personne JLG, un camion à benne à châssis articulé, un camion de gravier, des excavatrices, des machines utilitaires, des grues mobiles et des grappins pour billes. Des instructeurs étaient présents à chaque station pour accompagner les étudiants autour de l’équipement, soulignant l’importance de s’assurer du bon état de fonctionnement de l’équipement avant de l’utiliser. Ensuite, les instructeurs ont montré aux étudiants comment monter sur les machines et en descendre de façon appropriée – étape très importante puisque les chutes à partir de l’équipement constituent une forme de lésion professionnelle parmi les plus fréquentes et pourtant des plus faciles à prévenir.

Après la séance d’information sur la sécurité, les étudiants ont reçu des consignes pratiques sur la façon de démarrer, d’utiliser et de fermer chaque pièce d’équipement. Les instructeurs se sont assuré que les étudiants ont bien saisi l’importance de planifier ce qu’ils feraient sur le chantier afin de manœuvrer l’équipement en toute sécurité. La ligne de pensée du Projet « Heavy Duty » consiste en partie à instiller le sens de la sécurité chez les étudiants, bien avant qu’ils entrent sur le marché du travail, afin de prévenir d’éventuels accidents.

À titre d’attraction spéciale, le College of the Rockies a apporté son simulateur de camion à benne. Monté comme un jeu d’une salle de jeux électroniques, cette machine utilise des écrans vidéo disposés tout autour de l’utilisateur afin de simuler la vue de la cabine d’un camion de géante taille et est dotée de commandes réalistes. Dans le simulateur, les étudiants pouvaient conduire le camion à l’intérieur d’une mine virtuelle des plus réalistes, à laquelle s’ajoutaient des conditions de route variables et des mauvaises conditions météo, et exécuter diverses tâches de roulage. Le collège utilise d’ailleurs cet appareil dans le cadre de son cours d’opérateur de camion à benne.

Catherine Reed, spécialiste en santé et sécurité du travail à Équipement SMS, était sur place pour informer les étudiants sur le cheminement de carrière à suivre pour devenir opérateur d’équipement lourd. Elle les a renseignés sur les attestations qu’ils devront obtenir, le fonctionnement du processus de demande d’emploi et sur ce à quoi ils doivent s’attendre en entrevue. Elle affirme que de nombreux étudiants, à l’issue de l’activité, ont manifesté leur intérêt à faire carrière comme opérateur d’équipement lourd. Quelques-uns avaient entrepris les étapes précédant leur demande d’emploi dans ce domaine, et certains autres avaient déjà acquis pas mal d’expérience !

Croyant fermement au perfectionnement des compétences des futurs opérateurs d’équipement lourd, Équipement SMS a participé au Projet « Heavy Duty » au cours des six dernières années. En plus d’y consacrer le temps de son personnel, la plupart des pièces d’équipement provenait des installations de l’entreprise. Cette activité permet aussi à Équipement SMS de redonner aux collectivités où elle exerce ses activités et où vivent ses employés.