Questions et réponses : Ray Tremblay, d’Équipement SMS, parle de la préparation de la saison de pavage

février 23, 2021
Par Lee Toop, rédacteur en chef

La saison du pavage arrive à grands pas, et il est temps pour les entrepreneurs de penser à préparer leur équipement pour les chantiers. Quelles sont les meilleures façons de préparer l’équipement de pavage pour la saison de pointe? Heavy Equipment Guide s’est entretenu avec Ray Tremblay, Directeur, soutien technique, construction de routes chez Équipement SMS, sur la manière dont les entreprises de pavage peuvent démarrer la saison du bon pied.

Q : Donc, pour commencer. Quelle est la meilleure façon pour les entrepreneurs de commencer à se préparer pour la saison de pavage? Quels sont les éléments clés qu’ils doivent prendre en compte lorsqu’ils approchent cette période occupée?
R : Les propriétaires doivent faire une inspection adéquate pour se préparer à la saison, puis effectuer les réparations et autres préparatifs nécessaires pour que la machine soit en bon état de fonctionnement. Ainsi, ils n’auront pas à y toucher pendant les trois ou quatre mois de la saison de pavage. S’ils ont un programme d’inspection et de maintenance très efficace, s’ils passent en revue les pignons, les pièces d’usure et tous ces points, s’ils nettoient et s’assurent que tout est en ordre avec le moteur, les entraînements finaux et les autres composants, ils devraient avoir une saison sans problème.
Q : Quels sont les points clés que les entreprises de pavage doivent examiner lorsqu’elles préparent la saison?
R: En général, ce sont les articles d’usure. Surtout pour les finisseurs, vous devez examiner les volées et les roulements des tarières, les supports, la plaque de la table, la table, les plaques de sol et les chaînes à charnières.

Les éléments qui déplacent les matériaux sont les plus importants. Vous voulez que vos moteurs de tarière, vos boîtes de vitesses et vos chaînes d’entraînement soient tous en bon état pour que vous n’ayez rien à faire en milieu de saison lorsque la production augmente. Supposons que vous réalisez un projet à haute production et que vous tombez soudainement en panne. Vous devez maintenant déplacer ce finisseur. Vous avez interrompu la finition de votre table. De plus, vous avez des camions et l’usine - tout est aligné.

Q : Quelles sont les zones que l’entrepreneur doit examiner dans son atelier et pourquoi doit-il vous consulter?
R: S’ils ont un service mécanique, ils recevront une formation et leurs employés la suivront. Lorsqu’il s’agit de machines plus modernes avec des technologies et des composants électroniques plus récents dans les moteurs ou les logiciels de la machine, vous dépendez davantage du fabricant et du distributeur. S’il s’agit d’équipements plus anciens, ils ont probablement beaucoup d’expérience et de connaissances à l’interne. Une petite entreprise de pavage qui n’a pas les moyens d’embaucher un mécanicien à temps plein fera appel au distributeur. Tout dépend de la taille de l’entreprise, du nombre de pièces d’équipement dont elle dispose, et ainsi de suite. Si elle ne dispose que d’une seule machine, elle n’aura probablement pas de mécanicien, à moins que ce ne soit un propriétaire-exploitant qui fasse le travail lui-même.

Q : Quels sont les principaux problèmes que les entreprises de pavage doivent régler lorsqu’elles se rendent chez le distributeur en ce qui a trait à la préparation de la saison?
R: Il peut s’agir de grosses réparations. S’il s’agit d’une nouvelle machine, d’un élément couvert par la garantie, ils communiquent avec le distributeur parce que tout est couvert... si l’entreprise se procure une garantie prolongée ou une garantie à long terme, de quatre ou cinq ans, ils s’adressent au distributeur. De cette façon, ils se protègent en cas de problème technique avec les entraînements finaux, le moteur ou les composants hydrauliques qui sont couverts par une garantie spéciale. Il existe différents types de plans de garantie.
Certains clients estiment qu’ils peuvent s’en occuper eux-mêmes. Il suffit donc de communiquer avec eux. À l’automne, nos représentants du soutien des produits demandent s’ils veulent une inspection. Ensuite, nous leur fournissons des recommandations sur les pièces usées et les réparations à effectuer.

Q : Quels sont les aspects que les propriétaires ratent parfois dans leur maintenance et qui doivent être pris en compte à l’approche de la saison?
R : J’ai déjà vu des clients travailler jusqu’à la fin du mois d’octobre, novembre, et même décembre, selon l’endroit où ils se trouvent, et leur saison se termine à ce moment. La saison a été dure, ils ont survécu aux conditions météorologiques, et ils vont ensuite laisser les machines dans la cour et ne plus y toucher. Ils attendront le printemps, puis ils feront venir leurs équipes et essaieront de faire la maintenance de ces machines à ce moment-là.
Il arrive que les problèmes qui n’ont pas été documentés ou réglés à la fin de la saison soient manqués. Lorsqu’ils commencent leurs projets de pavage, ils doivent les réparer et régler les problèmes.

Q : Donc, il est important de ne pas oublier la révision de fin de saison?
R : S’ils élaborent un plan et une politique où ils font tout en fin de saison, c’est plus facile, car la machine est à l’arrêt. Cependant, tout dépend de la qualité de leur saison et de leur situation financière. Peut-être que le propriétaire a l’habitude d’attendre au printemps pour sa maintenance et c’est comme ça qu’il fonctionne.
Si vous faites une inspection complète, ils ont le rapport pour le printemps, ils peuvent s’y référer et continuer ainsi - et cela leur donne le temps de se procurer des pièces en passant une commande normale. Certains clients suivent un programme d’hiver où ils apportent une machine et font la maintenance à ce moment-là, donc ils ne sont pas pressés.
 
Q : Dans quelle mesure la télématique et les technologies émergentes en matière de service changent-elles et améliorent-elles ces plans de maintenance présaison?
R : Beaucoup de grandes entreprises les utilisent parce qu’elles peuvent ainsi gérer l’emplacement des machines. Ils suivent également les heures de fonctionnement, ce qui leur permet de voir quand une machine nécessite une maintenance et de l’effectuer. Ils peuvent mieux gérer leur équipement. Ils évitent les doublons et n’oublient pas les maintenances tout au long de la saison.

Q : Donc, votre machine est préparée et prête à partir. Que doivent surveiller les entrepreneurs et leurs opérateurs pour s’assurer que les machines demeurent en bon état pendant toute la saison?
R: Le plus important est de former les opérateurs pour qu’ils comprennent la machine et son fonctionnement. Dans le cas de plusieurs clients, leur personnel est saisonnier, ils restent avec eux. Donc, ils ont une bonne idée. Cependant, avec les nouvelles gammes de produits, il est toujours bon d’obtenir une formation - il y a toujours des choses qui changent. Aussi, vous embauchez souvent de nouveaux employés. Pendant l’hiver, les gens peuvent prendre les choses à la légère et vous devez alors recommencer. Avec la nouvelle saison, vous devez commencer à penser au produit et à l’application. Donc, oui, la formation sur l’utilisation pour comprendre la machine aide tout le monde à s’entendre et rend le travail beaucoup plus facile. C’est plus facile pour les opérateurs, les superviseurs, les propriétaires, tout le monde - même pour la machine, parce qu’elle n’est pas maltraitée et fonctionne plus efficacement.
 
Extrait d’un article de la version originale du magazine Heavy Equipment Guide, Questions et réponses : Ray Tremblay, d’Équipement SMS, parle de la préparation de la saison de pavage, publiée le 22 février 2021.

Contacter un expert

Ne manquez pas nos autres offres!
Promotions
Avec ses partenaires, Équipement SMS vous offre plusieurs nouvelles promotions.

VOIR LA PROMOTION
Tenez-vous au courant
Soyez informé de nos dernières promotions, des lancements de produit et recevez des conseils d’entretien et des nouvelles sur les industries de la construction, la foresterie, les mines, la construction routière et les agrégats.

ABONNEZ-VOUS DÈS AUJOURD’HUI